Dubai, première.

Dubai. Celà fait maintenant 2 mois que je suis résident à Dubai, une des villes symboles du Moyen Orient. Ville de la démesure, où tout est possible, surtout l'impossible. Mais comment suis-je arrivé là ?

Le commencement

J'avais un prof qui avait tendance à commencer ces explications par: "Au commencement était l'atome"... Je ne vais pas aller jusque là. Simplement: je souhaitais une expérience professionnelle à l'étranger depuis plusieurs années. Ma motivation première, c'est de m'ouvrir l'esprit, me confronter à d'autres mentalités, d'autres problématiques, d'autres clients, ce genre de choses. Bien avant une motivation financière. Mais il faut bien reconnaitre que c'est aussi particulièrement intéressant sur cet aspect là.

Après une tentative manquée en 2011, j'ai récidivé, avec succès cette fois, en Janvier 2015. J'ai eu vent par un pote d'un poste à pourvoir dans la région Middle East Africa, je me souviens, j'étais chez un client à Athènes quand j'ai passé les entretiens par téléphone. Après 3 entretiens, l'affaire était entendue, j'avais le poste. C'est alors que le marathon a commencé.

Le marathon

J'étais loin d'imaginer la complexité de l'affaire. Entre le moment où j'ai accepté le poste, et le moment où j'ai atterri à Dubai, il s'est passé 5 mois. Mais celà n'a rien d'exceptionnel. Senem, une collègue arrivée d'Istanbul quelques mois avant moi, a mis le meme temps.

Pendant ces 5 mois, il a fallu régler les aspects administratifs, pour que je puisse partir de France l'esprit tranquille, en étant en règle vis-à-vis de mon employeur, des impots, de l'assurance maladie, de la caisse de retraite,..... Il a aussi évidemment fallu déménager mon appart et le mettre en location. Plus ou moins en parallèle, il a fallu gérer mon nouveau contrat de travail avec Dubai. Et organiser le déménagement d'un certain nombre d'affaires de Montpellier jusqu'ici.

En arrivant sur place, le 31 Mai, j'ai pu découvrir la bureaucratie des Emirats. Efficace, il faut "juste" suivre le process à la lettre, sans bruler les étapes. Dans l'ordre, il a fallu:

  • Remettre mon passeport à la DRH pour obtenir le visa de résidence. Je le récupèrerai 9 jours plus tard avec le fameux tampon.
  • Obtenir un numéro de téléphone portable, point d'entrée pour beaucoup de choses. Pas possible d'ouvrir un compte en banque sans numéro de portable, par exemple.
  • Ouvrir un compte en banque. J'ai choisi EmiratesNBD au hasard dans la liste des banques avec lesquelles mon employeur a des accords, et je suis visiblement bien tombé.
  • Honorer le RdV pour la prise de photo et d'empreintes digitales pour l'EmiratesID. A son tour, l'EmiratesID est la porte d'entrée pour plein de trucs, dont, notamment, le permis de conduire. Mais j'y reviendrais.
  • Attendre et respecter l'ordre des étapes... :-)

Globalement, il m'a fallu 1 mois pour générer toute la paperasse dont j'avais besoin ici pour etre en règle. Mon premier déplacement professionnel a ainsi pu avoir lieu la semaine du 14 Juillet, juste une semaine après etre rentré dans mon appart.

Premières impressions

Pour le moment, elles sont très bonnes, je me sens presque comme chez moi. Je me plais ici. J'ai pas encore eu beaucoup de visiter, à cause de la température, qui est bien trop élevée pour le moment pour trainer en ville. Mais les choses vont rentrer dans l'ordre au fur et à mesure qu'on se rapprochera de l'hiver.

blogroll

social